18. mai 2018 — Communiqué de presse

Faire de la biodiversité une priorité internationale : le WWF France salue la dynamique lancée par Nicolas Hulot

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a lancé aujourd’hui le plan biodiversité de la France et annoncé que la France accueillerait deux événements internationaux et scientifiques clés.

Femelle abeille (Andrena helvola), butinant une fleur de pommier.

"Cap sur 2020 pour faire avec la nature ce que nous avons réussi à faire à Paris en 2015 pour le climat !"

Portrait de Pascal Canfin

Le WWF France se félicite de ces annonces qui visent à positionner la France dans le peloton de tête des pays qui défendent la biodiversité de la planète.

Nous le constatons et les scientifiques ne cessent de nous alerter : le déclin de la biodiversité s’accélère menaçant la survie des espèces et des écosystèmes et donc notre propre avenir. En 2016, le rapport Planète Vivante du WWF révélait que les populations mondiales de poissons, d’oiseaux, de mammifères, d’amphibiens et de reptiles ont chuté de 58 % entre 1970 et 2012. Et malheureusement, il y a fort à parier que la nouvelle édition du rapport qui sera présentée cette année soulignera à nouveau cet effondrement de la biodiversité.

Le WWF France se réjouit donc que la France, 5ème puissance économique mondiale et l’un des pays parmi les plus riches au monde pour sa biodiversité avec la métropole et les territoires et océans d’outre-mer, prenne ses responsabilités.

Le discours de Nicolas Hulot donne le coup d’envoi d’un processus consultatif qui devra aboutir cet été sur un plan d’action ambitieux pour la biodiversité, plan qui couvrira la fin de la Stratégie Nationale de la Biodiversité 2011-2020 et anticipera la période 2021-2030. Il devra tracer le chemin à suivre pour stopper la perte de biodiversité de notre territoire et réduire nos impacts sur la biodiversité de la planète.

Le WWF France salue également la décision de la France d’accueillir les réunions de l’IPBES (groupe international d'experts sur la biodiversité) en 2019 ainsi que le Congrès mondial de la nature de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) en 2020. L’accueil de ces grands rendez-vous internationaux et scientifiques, en amont de la conférence de la Convention sur la Diversité Biologique à Pékin en 2020, démontre la volonté du gouvernement de positionner la France comme un des leaders de la protection de la biodiversité mondiale sur la scène diplomatique internationale.

Le WWF France se réjouit enfin que le président de la République ait fait de la biodiversité une des priorités du G7, sommet que la France présidera en 2019.

« Le WWF France salue le discours de Nicolas Hulot qui donne le coup d’envoi de la mobilisation de la France en matière de biodiversité vers la conférence de la Convention sur la diversité biologique qui se tiendra en 2020 en Chine. En annonçant un plan d’action pour lutter contre l’effondrement de la nature et l’accueil de deux rendez-vous scientifiques internationaux en 2019 et 2020, la France se positionne comme un leader mondial en matière de biodiversité. Nous nous réjouissons que notre pays prenne ses responsabilités car il est impératif de mettre fin à la disparition du vivant sur notre planète. Alors cap sur 2020 pour faire avec la nature ce que nous avons réussi à faire à Paris en 2015 pour le climat ! »

Pascal Canfin, directeur général du WWF France