Forêt de Maramures (Roumanie)
Vie des forêts

Protéger le poumon vert de la planète

Champs d'action : Vie des forêts

80% de la biodiversité terrestre dans les forêts

La forêt est à la base d’une chaîne de valeurs écologique, économique et sociale dont bénéficie l’homme, du seul fait de son fonctionnement naturel. Le programme forêt du WWF s’articule autour de quatre points : la lutte contre la déforestation à travers les engagements zéro-déforestation ou les approvisionnements responsables des entreprises et le plaidoyer, la sanctuarisation des forêts à grandes valeurs de conservation, la gestion forestière durable et la restauration des forêts dégradées.

Les forêts abritent 80% de la biodiversité terrestre et permettent de subvenir aux besoins de 1,6 milliard de personnes. Pourtant, treize millions d’hectares de forêts disparaissent chaque année, notamment en zone tropicale.

L’ambition des actions du WWF France est de faire en sorte que l’intégrité des forêts les plus importantes au monde, comprenant notamment leurs bénéfices pour l’humanité, soit enrichie et maintenue.

Pour cela, nous souhaitons, d’une part, mieux protéger les espaces forestiers à haute valeur de conservation dans 4 écorégions (Guyane, Nouvelle- Calédonie, Bassin du Congo, Europe), et, d’autre part, nous engager dans la restauration des forêts dégradées d'ici à 2020.

Nous soutenons par ailleurs les acteurs qui prennent des engagements d’approvisionnement responsable, sans déforestation, et incitons de nouveaux acteurs à les rejoindre. Nous accompagnons notamment les marchés du bois, du papier et du caoutchouc naturel vers la durabilité et nous promouvons une approche intégrant ces forêts productives dans un territoire écologiquement vivant.

Notre mission

Des paysages forestiers résilients au profit de la nature et des hommes.

Nos leviers d'actions

La préservation des écosystèmes forestiers recouvre une pluralité d’enjeux mondiaux qui nécessite une vision et des actions réalistes. Au sein des écosystèmes forestiers, les forêts primaires et les forêts secondaires offrent des services inestimables pour la planète et pour la vie sur terre. L’ambition du WWF est de garantir la résilience des écosystèmes forestiers en les protégeant des menaces, en les enrichissant et en les restaurant quand cela est possible. Pour mener des actions efficaces, il faut connaître les forêts et leurs produits, le jeu des acteurs et les politiques publiques sur l’utilisation des paysages forestiers. Deux objectifs doivent impérativement être atteints pour répondre à ces enjeux d’ici 2020.

Conserver et restaurer des forêts vivantes

  • Contribuer à la protection de 15 millions d’hectares de forêts à haute valeur de conservation sur le plateau des Guyanes
  • Réduire d’un quart l’impact des menaces dans les forêts à haute valeur de conservation de conservation en Nouvelle-Calédonie, grâce au travail de plaidoyer
  • Encourager la création du Fonds LDN (Land Degradation Neutrality), qui vise à favoriser l’investissement du secteur privé dans la restauration des régions dégradées
  • Mobiliser les entreprises françaises pour investir dans des projets de certification FSC en Afrique centrale
  • Contribuer, par l’identification des menaces et le classement des aire menacées prioritaires, à protéger les derniers pans de forêts primaires et anciennes d’Europe

Sécuriser la chaîne d’approvisionnement contre la déforestation et l’exploitation illégale des forêts

  • Contribuer à la mise en oeuvre d’un outil de suivi et de comparaison des engagements contre la déforestation et la dégradation des forêts
  • Promouvoir le label FSC afin que la part certifiée du marché français du bois atteigne 15-20% en 2020, et que 100% du marché soit d’origine légale
  • Soutenir la réduction des impacts environnementaux de la production aurifère ainsi que l’abandon de l’utilisation du mercure sur le plateau des Guyanes
  • Mener un travail d’influence afin que l’achat de papier responsable (FSC et recyclé) par les entreprises et organisations publiques progresse

Nos projets actifs

Le WWF oeuvre depuis des années à ce que l’intégrité des forêts les plus importantes au monde soit enrichie et maintenue. A travers différents projets de terrain, le WWF mène des actions de conservation des forêts primaires et restauration forestière, tout en essayant de normer le marché des produits forestiers.

Encourager la durabilité dans la gestion des forêts du Bassin du Congo

Les forêts du Bassin du Congo sont essentielles à la régulation du climat mondial et à la protection de la biodiversité. Pour permettre une gestion durable des forêts de la région, le WWF travaille activement, avec la FAO, auprès de l’ensemble des parties prenantes pour permettre le développement de la foresterie durable, via le mécanisme de REDD+dans les pays du Bassin.

En savoir plus

Conserver les stocks de carbone dans le Parc national du Bukit Tigapuluh à Sumatra

Le WWF mène un projet ambitieux en collaboration avec les équipes du Parc national du Bukit Tigapuluh afin de préserver ce territoire en Indonésie. Les objectifs de conservation sont doubles : conserver les stocks de carbone forestier et protéger les espèces endémiques via la mobilisation des populations locales sur ces enjeux.

En savoir plus

Développer une filière de caoutchouc naturel durable en Indonésie

Le caoutchouc naturel exploité au sein de plantations mal gérées a clairement été identifié comme une cause de déforestation, principalement en Asie et en Afrique. Pour faire face à cette menace grandissante, le WWF a développé une stratégie de transformation de la filière de caoutchouc naturel qu’il développe en partenariat avec le Groupe Michelin.

En savoir plus

Protéger la forêt amazonienne du plateau des Guyanes

Au cœur de la forêt amazonienne se trouvent le Parc national des Monts Tumuc-Humac (Brésil) et le Parc amazonien de Guyane (Guyane française) qui couvrent à eux deux près de 7,3 millions d’hectares : c’est la plus grande forêt tropicale protégée du monde, une biodiversité unique.

En savoir plus

Conserver les forêts emblématiques de Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie est un territoire dont les caractéristiques géographiques et géologiques, associées à son insularité, ont fortement influencé l’évolution écologique. Les forêts de Nouvelle-Calédonie présentent un taux d’endémisme parmi les plus élevés de la planète, leur conservation apparaît dès lors comme une priorité mondiale.

En savoir plus

Protéger et restaurer les forêts humides de Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie, l’un des principaux hotspots de biodiversité de la planète, jouit de forêts tropicales exceptionnelles mais également d’une diversité biologique sans commune mesure. Malheureusement, par son comportement, l’homme menace fortement de détériorer ces espaces uniques.

En savoir plus

PAP50 : évaluer la politique papier des entreprises

Le Baromètre PAP50 vise à évaluer la politique papier des grandes entreprises, collectivités ou institutions implantées en France, afin de les inciter à améliorer leurs performances environnementales. Il analyse leurs consommations de papier, la responsabilité des papiers utilisés et les actions mises en place pour maximiser la collecte des papiers usagés.

En savoir plus

Financer durablement le Parc national du Rwenzori

A la frontière entre l’Ouganda et la RDC, le Parc national des Montagnes du Rwenzori est un écosystème unique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994. Véritable château d’eau pour deux millions de personnes qui vivent dans la région, il est aujourd’hui menacé par les pressions croissantes qu’il subit.

En savoir plus

Préserver les mangroves du Manambolo

Situées sur le littoral Ouest de l’île de Madagascar, les mangroves de la région du Manambolo sont d’une importance cruciale pour les populations locales. Elles n’en sont pas moins menacées : leur surexploitation et le changement climatique les détériorent de manière considérable.

En savoir plus

Ensemble, agissons

Pour mieux répondre à l'urgence écologique, le WWF France oeuvre à la protection et la résilience des paysages forestiers.
Votre don est notre force.