Back
20. March 2018 — Press Release

J-4 avant Earth Hour

Cette année, Earth Hour, la plus grande mobilisation citoyenne pour la planète organisée par le WWF, a lieu samedi 24 mars 2018 à 20h30. Partout dans le monde, des millions de personnes éteindront leurs lumières et des milliers de monuments iconiques seront plongés dans le noir.

Earth Hour Toronto 2011

L’année dernière, de Singapour à Honolulu, en passant par Sydney, Moscou, Londres, Paris, New York ou encore Washington, ce sont près de 7000 villes dans 187 pays qui avaient éteint leurs édifices emblématiques.

A Paris, à 20h30 précises, Anne Hidalgo, Maire de Paris, éteindra la Tour Eiffel en présence de Pascal Canfin, Directeur général du WWF France et Sébastien Lecornu, Secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire.

2018-2020 : objectif biodiversité

Après trois années de mobilisation mondiale contre le dérèglement climatique, Earth Hour marquera le coup d’envoi par le WWF d’un engagement sans précédent pour la Nature dans la perspective de la Conférence de l’ONU sur la biodiversité qui se tiendra en 2020 en Chine. L’enjeu : réussir à faire pour la Nature ce que nous avons réussi à Paris en 2015 pour le Climat.

Le WWF a encore une fois tiré le signal d’alarme le 14 mars dans son rapport La Nature face au choc climatique. Dans un futur à +4,5°C, près de 50% des espèces qui vivent actuellement dans les régions les plus riches en biodiversité seront menacées d’extinction d’ici 2080. Alors que dans un monde à +2°C, ce risque est réduit de moitié.

A l’occasion d’Earth Hour 2018, le WWF appellera donc l’ensemble de la société civile, des citoyens aux entreprises en passant par les collectivités locales et les gouvernements, à se rappeler combien notre planète est précieuse et à quel point il est crucial de la protéger.

« Après trois années de mobilisation mondiale contre le dérèglement climatique, Earth Hour 2018 marquera le coup d’envoi par le WWF d’un engagement sans précédent pour la Nature dans la perspective de la Conférence de l’ONU sur la biodiversité et du congrès de l’UICN qui se tiendront tous les deux en 2020 (respectivement en Chine et en France). L’enjeu : réussir à faire pour la Nature ce que nous avons réussi à Paris en 2015 pour le Climat. Nous n’avons qu’une seule planète et détruire la nature comme nous le faisons, c’est scier la branche sur laquelle nous sommes assis ».
Pascal Canfin, Directeur général du WWF France