Jeune gorille des montagnes (Gorilla beringei beringei), République démocratique du Congo
Back
23. November 2018

Gorilles : l’horizon s’éclaircit

Le gorille des montagnes voit sa population augmenter et son statut de conservation s’améliorer. L’UICN le classe désormais dans la catégorie « en danger » et non plus « en danger critique ».

Espèce fragile

Nombre de ses congénères ont succombé à des maladies transmises par l’homme et son braconnage se poursuit à un rythme effréné.

Si le regard du gorille nous interpelle, c’est qu’il ressemble au nôtre… Et pour cause ! Nous partageons 98% de nos gènes avec le primate. Il est l’un de nos plus proches cousins. Pourtant, nous le menons à sa perte. En cause, des menaces multiples, dont le poids n’a cessé de s’accroître au fil des années et qui, souvent, s’additionnent. 

Malgré son gabarit de colosse, Gorilla beringei beringei est vulnérable. Du fait de la disparition et de la fragmentation de son habitat, il a perdu une grande partie de son espace vital. Nombre de ses congénères ont succombé à des maladies transmises par l’homme et son braconnage se poursuit à un rythme effréné. Il est également impacté par les conflits et troubles civils qui sévissent dans la région. Si rien n’est fait pour rapidement réduire les pressions humaines sur les primates et sur leur habitat, nous assisterons à une extinction de masse de ces animaux emblématiques d’ici vingt-cinq à cinquante ans.

Si rien n’est fait pour rapidement réduire les pressions humaines sur les primates et sur leur habitat, nous assisterons à une extinction de masse de ces animaux emblématiques d’ici 25 à 50 ans.

Redonner un avenir au primate

Lutte active contre le braconnage, plaidoyer continu pour l’extension des zones protégées et promotion d’une exploitation responsable des ressources de la forêt, nous mettons tout en œuvre pour préserver les primates et leur habitat.

Depuis 50 ans, les gorilles constituent une espèce prioritaire pour le WWF.
Lutte active contre le braconnage, plaidoyer continu pour l’extension des zones protégées et promotion d’une exploitation responsable des ressources de la forêt, nous mettons tout en œuvre pour préserver les primates et leur habitat. Nous nous mobilisons pour faire cesser le commerce illégal de produits issus de gorilles et agissons pour impliquer un maximum les communautés locales et internationales dans la protection de ces animaux emblématiques.

Dans l'arène politique, nous plaidons pour la mise en œuvre de politiques ambitieuses, à l’instar de l’Accord Gorilla, entré en vigueur en juin 2008. Il est le premier accord à obliger légalement les gouvernements des 10 pays où vivent les gorilles à travailler ensemble pour lutter contre les menaces auxquelles les animaux sont confrontés sur leur solNon seulement ces programmes de conservation bénéficient aux grands singes, mais ils profitent également aux milliers d’autres espèces d’animaux et de plantes qui partagent leur habitat.

Gorille en rémission ?

C'est le nombre de gorilles des montagnes à l'état sauvage enregistrés cette année.

C’est l’une des bonnes nouvelles de la dernière mise à jour de la liste des espèces en danger de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) : la population de gorilles des montagnes est en augmentation. Si, il y a dix ans, il en subsistait 680 à l’état sauvage, ils ont dépassé le millier cette année, le chiffre le plus haut jamais enregistré. Du coup, l’espèce n’est plus « en danger critique » d’extinction mais « en danger », selon la classification de l’UICN. Et ce, principalement grâce aux patrouilles anti-braconnages. Pas de quoi sabrer le champagne car l’espèce se concentre sur un territoire particulièrement restreint et demeure donc très vulnérable à la dégradation et au recul de son habitat, ainsi qu'à la maladie et aux effets du changement climatique.
 

Mais prenons tout de même le temps de constater que lorsque des efforts sont consentis, ils portent leurs fruits. Les gorilles nous touchent parce qu’ils nous ressemblent. En cherchant à les protéger c’est un peu de nous-même que nous voulons sauver. Mais ils sont aussi essentiels aux écosystèmes. Non seulement ils contribuent au maintien et à la régénération des forêts en dispersant des graines notamment, mais ils jouent également un rôle central dans la culture, les traditions et même l’économie des territoires qu’ils occupent. 

Tous les Effet Panda

Gorille de montagne dans le Parc National des Volcans (Rwanda)

Ensemble, agissons

Le WWF œuvre à la conservation des espèces menacées sur tous les continents. Aidez-nous à poursuivre nos actions au plus près du terrain.
Votre don est notre force.