poissons sur un étal de marché à Langgur (Indonésie)

Comment mieux consommer poissons et produits de la mer ?

Pour assouvir un appétit toujours plus grand, nous prélevons désormais davantage de poisson dans l’océan que celui-ci ne peut en produire. Vite, enrayons la surpêche en changeant nos habitudes !

Nos océans sont en faillite

En consommant du poisson et des produits de la mer de façon responsable, nous contribuons à réduire les pressions exercées sur les océans.

Les Européens consomment en moyenne 20 kg de poisson par an, un chiffre qui a été multiplié par deux depuis 50 ans. La population mondiale grandissant, la consommation en produits de la mer ne cesse de croître. Chaque jour, trop de navires traquent des poissons de moins en moins nombreux, alors qu’ils sont essentiels à la chaîne de la vie dans les océans.

Nous avons atteint un point où écosystèmes marins et nombre de communautés locales qui dépendent directement de la pêche pour leur survie sont en péril.

Désormais, nous prélevons davantage de poissons dans l’océan que celui-ci ne peut nous en offrir.

Partout sur le globe, les populations de poissons sont en chute libre

Dans le monde, 31% des stocks halieutiques sont surexploités, et en Méditerranée ce chiffre grimpe à 82%.

Pêche illégale, surpêche et pêche accidentelle (espèces non ciblées pêchées accidentellement et donc rejetées mortes ou blessées à la mer) mettent l’écosystème marin en péril et avec lui, tous ceux qui dépendent directement de ses ressources pour subsister. Le poisson couvre les besoins protéiques quotidiens de 3 milliards d’individus sur la planète et compte en moyenne pour 20 % de l’apport en protéines animales. Les océans procurent un revenu à environ 800 millions de personnes employées dans les filières de la pêche et de l’aquaculture et les industries assimilées. Revenir à une pêche durable, responsable et surtout locale devient crucial pour nos océans comme pour les pêcheurs.

Filet d'un pêcheur prise près des îles du Frioul, Marseille (France)
Une tortue caouanne (Caretta caretta) empêtrée dans un fil de pêche abandonné, nage au large des côtes  de Tenerife, (Iles des Canaries)

Les océans et les espèces marines fournissent de nombreux services aux populations de la planète. Protégeons-les !

Pour une consommation éclairée des produits de la mer

Faisant partie du problème, nous faisons également partie de la solution. En changeant nos pratiques de consommation, nous pouvons contribuer à préserver les écosystèmes marins.

  • Manger moins de poisson (pas plus de 2 portions par semaine) ;
  • Varier les espèces : cela permet d’atténuer les pressions exercées car nous avons tendance à toujours nous tourner vers les mêmes espèces, comme le saumon, le cabillaud ou les crevettes ;
  • Privilégier les labels : les labels MSC, ASC et AB pour les poissons issus de l’élevage.
Poissons dans un panier, marché au poisson de My Tho, Mekong, Vietnam.

Consultez notre consoguide

Vous ne savez pas quels poissons privilégier ou ceux qu'il faut éviter de consommer ? Consultez notre consoguide !

Liste de défis d'un visuel de main de l'application WAG

Passez à l'action avec WAG

Avec WAG (We Act for Good) passez à l'action ! Apprenez petit à petit à changer vos habitudes de consommation.