Randonneuse dans la forêt calédonienne (Nouvelle Calédonie)

Conserver les forêts emblématiques de Nouvelle-Calédonie

Originellement recouverte de forêts, la Nouvelle-Calédonie est un territoire dont les caractéristiques géographiques et géologiques, associées à son insularité, ont fortement influencé l’évolution écologique et ont donné naissance à une faune et une flore remarquables. Les forêts de Nouvelle-Calédonie présentent un taux d’endémisme parmi les plus élevés de la planète, leur conservation apparaît dès lors comme une priorité mondiale.

Une superposition des enjeux de conservation

Les forêts sèches, symboles de la dégradation des écosystèmes

Présentes uniquement sur la côte Ouest de la Grande Terre, les forêts sèches de Nouvelle-Calédonie subissent sévèrement les impacts du développement du pays. Incendies, agriculture, urbanisation... ont conduit à une importante régression et fragmentation de cet écosystème dont il ne reste plus que 2% de la surface originelle.

Les Hautes Valeurs de Conservation (HVC) sont un qualificatif appliqué aux écosystèmes présentant une valeur biologique, écologique, sociale ou culturelle considérée comme remarquable à l’échelle nationale, régionale ou mondiale.

En Nouvelle-Calédonie, la diversité des espèces endémiques, l’abondance d’espèces uniques au monde telles que le cagou des forêts humides (Rhynochetos jubatus), les fragments de forêts sèches, l’importance des sites sacrés des communautés kanakes, les espaces de vie et de récréation de la population ou encore les châteaux d’eau naturels du territoire sont autant d’éléments justifiant le classement des zones forestières de la région en HVC.  

Si de nombreuses études mettent en évidence la richesse et la diversité des milieux, les enjeux que ces derniers représentent, en termes de biens et services environnementaux, demeurent méconnus. Or, la connaissance est indispensable pour permettre de penser des modes de gestion et de protection garantissant la conservation de ses ressources, dont les populations tirent un profit. En dehors des aires protégées créées, peu d’actions de conservation concrètes sont mises en oeuvre pour garantir la préservation de ces forêts.

Des menaces variées sur les forêts calédoniennes

Répartition de la flore terrestre en Nouvelle-Calédonie selon les critères IUCN

Danger critique (CR)
En danger (EN)
Vulnérables (VU)
Quasi-menacées (NT-LC)
Non évaluées (DD)

Dernière révision par Endemia - février 2017

De nombreuses menaces pèsent sur les forêts de Nouvelle-Calédonie. Si les incendies - dont les départs sont quasi-systématiquement d'origine humaine - concernent majoritairement des sites accessibles, les massifs éloignés attisent les appétits des sociétés minières. En outre, les espèces envahissantes se sont dispersées sur l’intégralité du territoire et provoquent des dégâts majeurs, de la fourmi électrique sur des îlots au large, jusqu’aux chat et rats au sommet des montagnes, en passant par la multitude de plantes exotiques telles que le Miconia, l’agave ou le pin des caraïbes.

En Nouvelle-Calédonie, les terres sont sujettes à divers conflits d'usage. L’exploitation minière, les espèces envahissantes et les incendies représentent un poids important dans la société : les mines à ciel ouvert sont un secteur économique historique du territoire, les cerfs et les cochons sont une source de viande précieuse pour les populations rurales, les incendies sont souvent utilisés pour débroussailler les champs et sentiers et s’attaquer aux espèces envahissantes. Pourtant, ils ont des conséquences dévastatrices sur l’environnement.

Développer l’expertise pour cibler les interventions prioritaires

Un an après la mise en place du programme de parrainage, 10 parcelles avaient déjà trouvé un parrain bienveillant qui s’engageait techniquement au retour de la forêt sur cette parcelle.

Le WWF s’attache à connaître et à faire connaître les enjeux et les états de conservation des FHVC (Forêts de Haute Valeur pour la Conservation) tant au grand public qu’aux décideurs. Outre l’importance du rôle des forêts pour les ressources en eau, le WWF s’applique aussi à sensibiliser sur l’état de conservation des espaces et espèces emblématiques de Nouvelle-Calédonie ainsi que les menaces qui pèsent sur les milieux.
Il participe par exemple à l’étude des incendies et promeut la prise en compte des enjeux environnementaux et la mobilisation citoyenne dans la lutte contre les feux. Il soutient également la réalisation de l’inventaire des cagous, oiseaux emblématiques de Nouvelle-Calédonie, et alerte sur la nécessité de conserver leur habitat et de permettre des connexions entre les populations.

Le WWF a lancé, courant 2016, un programme de parrainage - fait de confier une parcelle de forêt sèche à un groupe, formel ou non (CE d'entreprise, groupe d'amis, association etc.) qui s'engage alors à veiller au retour de la forêt sur cette parcelle : préparation du terrain, plantation, entretien (contre les espèces envahissantes ou en cas de mortalité), arrosage, etc. jusqu'à ce que les plants soient assez grands pour être considérés comme autonome -  pour inciter les calédoniens à s’impliquer sur le long terme dans la conservation et la restauration d’une parcelle de forêt sèche.

Le WWF mène par ailleurs une étude sur l’état de conservation des forêts sur sol minier pour alerter les décideurs publics de l'enjeu de sauver ces forêts, les plus riches, les plus anciennes et les plus endémiques du territoire et pourtant directement menacées par l'exploitation minière.
Enfin, le WWF continue de s’impliquer dans ses actions historiques en faveur des forêts sèches de Nouvelle-Calédonie via la restauration et la sécurisation d’espèces de forêts sèches au sein des deux aires protégées du territoire pour cet écosystème. Au travers d’un choix de plusieurs sites pilotes reconnus comme FHVC, le WWF mène des actions démonstratives de protection et de restauration afin de montrer qu’il est toujours possible de conserver ces forêts exceptionnelles.

Ensemble, agissons

Pour mieux répondre à l'urgence écologique, le WWF France oeuvre à la protection et la résilience des paysages forestiers.
Votre don est notre force.