Back
28. November 2019

Nouvel élan pour le jaguar d'Amazonie

À l’occasion de la journée internationale du jaguar, nous célébrons une nouvelle victoire pour l’espèce. Trois d'entre eux sont désormais équipés de colliers émetteurs qui vont nous permettre de mieux protéger le félin en Amazonie.

Peau de chagrin

On estime que les feux qui ont ravagé l'Amazonie cet été ont détruit l'habitat d'environ 500 jaguars.

Son nom signifie « celui qui tue en un bond ». Agile et puissant, le jaguar est le troisième plus grand félin au monde. Grimpeur virtuose et nageur hors norme, il est capable de s’attaquer à des proies deux fois plus grandes que lui. Pourtant, ça ne l’empêche pas de faire partie des espèces les plus menacées au monde. Ces quinze dernières années, sa population a chuté de 80%, principalement en raison de la fragmentation et de la destruction de son habitat.

Si les zones qu’il peuplait s’étendaient jadis du sud des États-Unis jusqu’à l’Argentine, aujourd’hui, son habitat s’est réduit de moitié en raison de la déforestation, de la construction de toujours plus de routes et d’infrastructures et du développement des activités humaines en général. Et c’est le cercle vicieux habituel qui se met en marche. Manquant désormais de proies, le félin doit trouver de nouvelles sources de nourriture et s’attaque de plus en plus souvent aux troupeaux, ce qui crée des conflits avec les éleveurs et les populations locales. À cette chasse « de représailles » vient s’ajouter la menace du braconnage. Les produits dérivés du jaguar, et plus particulièrement leurs crocs, sont en effet très prisés. Un trafic lucratif qui générerait près de 16 milliards d’euros par an.

jaguar dans la région du Pantanal au Brésil

Big cats save big cats

Le drame que vit le jaguar contraste fortement avec la situation de nos chats domestiques, d’où l’idée d’une campagne originale initiée par le WWF Belgique en 2018. En effet, tandis que celui que l’on surnomme « le plus grand chat du monde » peine à survivre, nous prenons grand soin de nos chats domestiques et avons même tendance à trop les nourrir. Sur les 2 millions de chats que compte le plat pays, 36% seraient en surpoids. La campagne Big cats save big cats, sensibilise de manière humoristique au triste sort du jaguar et invite à aider ce dernier en faisant un don via un site dédié et via le « cat configurator », un outil ludique permettant aux maîtres de savoir si leur fidèle compagnon est en surpoids. Ils reçoivent alors des conseils pratiques et des astuces concrètes pour permettre à leurs chats de retrouver la forme.

Chaque euro investi permet d’avancer dans la lutte pour la sauvegarde du jaguar et de préserver les écosystèmes cruciaux pour la santé de notre planète en soutenant les projets de conservation menés par le WWF sur le terrain.

Vue aérienne de la végétation amazonienne de la station écologique Maracá-Jipioca, île Maracá, Amapa, Brésil.
Des biologistes posent un collier GPS sur un jaguar (Panthera onca) endormi, Station écologique de Maracá-Jipioca, Brésil.
Un jaguar (Panthera onca) porte un collier GPS, île Maraca-Jipioca, Brésil.

Trois jaguars ont été équipés de colliers GPS dans la station écologique Maracá-Jipioca de l'île Maracá au Brésil.

Mission réussie

2 femelles et mâle ont été équipés de colliers GPS sur une île au large du Brésil.

Pour nos experts travaillant aux côtés de l’Institut Inça-Pintada et du Biodiversidade Chico Mendes de Conservação, c’est un grand jour. Après plusieurs mois de préparation minutieuse, ils pénètrent enfin sur une île protégée de l’Amazonie, au large des côtes du Brésil, et se lancent à la recherche de jaguars. Leur mission ? Capturer quelques spécimens pour s’efforcer de les équiper de colliers satellites. Bien entendu, l’opération est totalement indolore pour les animaux. En revanche, son succès n’est pas garanti. Il arrive que même après l’avoir préparée pendant des semaines, voire des mois, la mission échoue tout simplement. Mais nos équipes ont de la chance. À l’issue de cette première opération, elles parviennent à équiper deux femelles et un mâle.

Grâce aux colliers GPS, nous pourrons suivre les animaux à la trace pendant plusieurs mois et en apprendre davantage sur la façon dont ils occupent le territoire, leurs déplacements et leurs besoins en général, montrant à quel point leur survie est liée à leur habitat. Un plaidoyer irréfutable en faveur de la protection de la forêt amazonienne.

Le jaguar est une espèce dite « parapluie » : en tant que principal prédateur, il joue un rôle régulateur, contrôlant notamment la population des mammifères herbivores. En luttant activement pour la protection du jaguar et de son habitat, le WWF agit à plus grande échelle. Il assure la préservation des écosystèmes d’Équateur dont le territoire est couvert à près de 50 % par la forêt amazonienne, et du Suriname. 

Tous les Effet Panda

Jaguar (Panthera onca) sur un arbre dans la région du Pantanal (Brésil)

Ensemble, agissons

Le WWF œuvre à la conservation des espèces menacées sur tous les continents. Aidez-nous à poursuivre nos actions au plus près du terrain.
Votre don est notre force.