Débris d'un glissement de terrain vu de la piste entre Dengboche et Tuckla Pass au-dessus de Pheriche dans la région de l'Everest de l'Himalaya au Népal
Himalaya

Montagnes enchanteresses

Himalaya

Himalaya : les marches vers le ciel

L’Himalaya n’est pas « une » mais plusieurs chaînes de montagnes successives et parallèles. Territoire humide au Sud et aride au Nord, la région abrite une faune diversifiée et emblématique. Aux côtés des millions d’humains qui y vivent, on trouve le tigres, la panthère des neiges et le rhinocéros indien.

Enfermée entre l’extrême sud-est du Tibet au Nord, et l’Inde, le Népal et le Bhoutan au Sud, l’Himalaya détonne par sa densité, ses altitudes et sa biodiversité. On y découvre neuf des dix plus hauts sommets au monde parmi lesquels le mont Everest. Ces montagnes sont la source de certains des principaux fleuves asiatiques et contribuent à réguler le climat de notre planète.

Pendant des siècles, les habitants ont développé une culture unique qui réunit la nature et les humains dans un même tissu de vie. Cette région a vu naître Bouddha et est truffée de sites naturels sacrés tels que les vallées secrètes et les lacs de haute montagne.

Ses caractéristiques géographiques hors norme et son atmosphère font de l’Himalaya un espace de fascination depuis des millénaires. Un site d’autant plus admirable qu’il accueille près de 300 espèces de mammifères dont 163 sont menacées à l’échelle mondiale parmi lesquelles les trois plus grands herbivores d'Asie (l'éléphant d'Asie, le rhinocéros indien et le buffle d'Asie) et son plus grand carnivore, le tigre.

Localisation

Situé dans le Sud de l’Asie, l’Himalaya s’étend sur sept pays : Afghanistan, Bhoutan, Birmanie, Chine, Inde, Népal, Pakistan

Superficie

750 000 km²

Climat

Globalement tropical malgré des différences notables entre le Nord et le Sud, l’Est et l’Ouest. On trouve également des espaces au climat tempéré, nordique ou désertique

Espèces présentes

Éléphant d'Asie, panthère des neiges, tigre, rhinocéros indien, dauphin du Gange, panda roux, thar de l’Himalaya, goral de l’Himalaya, buffle indien, pigeon des neiges

Une cohabitation difficile conduisant à un équilibre écologique fragile

L’influence humaine, couplée aux dérèglements climatiques, menace une région en proie à de nombreux défis. Alors que les pouvoirs publics peinent à faire face à la surexploitation des forêts et au banditisme, le changement climatique latent provoque la fonte des glaces à une vitesse ahurissante. Or, les populations humaines et les espèces sauvages de la région ont besoin de ces sources d’eau douce pour survivre.

Destruction d'habitats

De nombreux villageois dépendent du bétail et du bois de chauffage pour survivre. Or, la conversion des forêts en terres dédiées au pâturage, l’exploitation du bois dans les zones à faible altitude ou le pâturage intensif à des altitudes plus élevées menacent la biodiversité de la région.

Conflits homme - animal

Surpopulation humaine et nature sauvage ne font pas bon ménage. Plus les hommes défrichent les habitats pour répondre à leurs besoins, plus la faune sauvage est en contact avec les activités humaines, ce qui aboutit à des conflits entre les bergers et les panthères des neiges qui chassent dans leurs troupeaux.

Changement climatique

La fonte des glaces augmente les risques d’inondation et provoque l’assèchement des sources d’eau traditionnelles, réduisant ainsi l’approvisionnement en eau, indispensable pour les cultures des agriculteurs et la subsistance des populations locales. La hausse des températures et l’humidité croissante participent au développement d’insectes nuisibles et de maladies dans des territoires jusque-là épargnés.

Commerce illicite des espèces sauvages

Le braconnage touche essentiellement les espèces emblématiques comme les tigres et les rhinocéros mais n’épargne pas d’autres animaux comme les cervidés ou les poissons. Les premiers sont recherchés pour leur forte valeur commerciale sur le marché noir alors que les seconds sont capturés pour nourrir les populations. Actuellement il existe près de quinze points transfrontaliers importants pour le commerce des espèces sauvages entre le Népal et le Tibet.

Que fait le WWF dans la région de l’Himalaya ?

Le WWF s’engage avec les gouvernements locaux et les communautés afin de protéger les paysages et habitats naturels de la région, tout en garantissant aux habitants le maintien de leurs moyens de subsistance. Pour cela, le WWF préconise l’utilisation durable des ressources naturelles des forêts, des prairies et des écosystèmes d’eau douce.

Le WWF travaille dans la région depuis 1961 et a permis de nombreuses avancées, tant pour les paysages que pour les espèces. Nos projets, en collaboration étroite avec les gouvernements, les organismes de conservation et les communautés locales, ont permis de rétablir les liens entre onze aires protégées de la région de l’arc du Teraï au Népal, garantissant ainsi des corridors d’habitats nécessaires à la survie des espèces présentes (rhinocéros indien, éléphants d’Asie). En outre, les connaissances acquises sur ce terrain ont été utilisées pour la protection des forêts du Nord-Est de l’Inde.

Les croyances et l’éthique de conservation des communautés locales ont également été prises en compte dans les travaux de restauration de l’habitat essentiel de la panthère des neiges, dans le cadre du programme « Paysage sacré de l’Himalaya ».

Au Bhoutan, le WWF poursuit avec le gouvernement un plan de préservation de près de 400 000 hectares de corridors naturels reliant les aires protégées à travers le pays. Quant à la protection des ressources en eau douce de la région, mises en péril par le changement climatique, le WWF s’est concentré sur la mise en œuvre de stratégies d’adaptation visant à assurer leur viabilité à long terme. 

Une sauvegarde à grande échelle des paysages naturels

Le WWF s’est fixé l’objectif de protéger 7 millions d’hectares de forêts, de prairies et de terres humides dans la région de l’Himalaya.

Bonne nouvelle du réseau

Parce que notre travail n'est jamais vraiment terminé, on peut parfois oublier de célébrer nos victoires. Pourtant, quel que soit le projet, chaque avancée, même infime, demeure essentielle. C'est pourquoi nous prenons le temps de s’attarder sur une bonne nouvelle, un succès, un répit, pour mieux reprendre le combat ensuite.

Agissez avec le WWF

Chacun d’entre nous peut se mobiliser et agir au côté du WWF pour faire face au plus grand défi de notre siècle. La sauvegarde des espèces et des espaces menacés ne se fera pas sans votre aide. Ensemble nous sommes la solution !

Ensemble, agissons

Le WWF agit partout dans le monde afin de promouvoir le développement d’activités humaines qui respecte la planète et sa biodiversité.
Votre don est notre force.

Soyez informés des dernières actualités

Toute l'actualité des acteurs du WWF dans votre boîte mail. 

Peluche Panda Roux

En achetant cette peluche panda roux, soutenez nos actions différemment.