Coucher de soleil sur la forêt amazonienne, Guyane
Guyane

Plus grande réserve de biodiversité terrestre française

Guyane

Guyane : l’Europe en Amazonie !

Seule région ultrapériphérique européenne située sur le continent sud-américain, la Guyane partage de très nombreuses richesses naturelles avec l’Amazonie, étant couverte en grande partie de forêts et d’un impressionnant réseau hydrographique. Elle recèle aussi des atouts uniques pour en faire un modèle de développement durable.

La Guyane est couverte de forêt primaire sur plus de 90%. Elle abrite des technologies du plus haut niveau mondial (au travers de l’industrie du spatial), mais connaît en parallèle de très forts besoins de développement, liés notamment à sa démographie très dynamique. Aussi l’Amazonie européenne reste largement à construire, via la structuration de filières économiques qui permettront de mieux répondre aux enjeux quotidiens (logement, alimentation, énergies, déplacements, coopération régionale…). En parallèle, la nécessaire préservation de la biodiversité demeurera primordiale, et pourra devenir un atout supplémentaire de développement et d’attractivité du territoire. Le WWF s’inscrit pleinement dans cette vision proposant de démontrer toute la faisabilité et la pertinence d’un développement socio économique soutenable, respectueux des richesses naturelles et des populations.

Localisation

Amérique du Sud

Superficie

83 500km²

Climat

équatorial humide

Espèces présentes

la grande majorité des grandes espèces amazoniennes (jaguar, puma, loutre géante, singe araignée, anaconda, aigle harpie…) ainsi que de nombreuses espèces endémiques (environ 1 poisson d’eau douce sur 4 est endémique à la Guyane)

La biodiversité de Guyane confrontée à différentes menaces

Un survol aérien de l’immense forêt amazonienne de Guyane produit un effet rassurant : à perte de vue, la canopée couvre plus de 90% du plus vert territoire européen. Pourtant, certains enjeux majeurs perturbent déjà le fragile équilibre naturel. Exploitation de l’or dans l’intérieur, développement urbain rapide sur le littoral, et exploitations mal contrôlées des ressources marines demandent une attention toute particulière.

Fièvre de l’or

Depuis près de 20 ans, la Guyane connaît une nouvelle ruée vers l’or. Celle-ci est largement liée à des populations pauvres du Brésil, qui sont amenées par des réseaux mafieux à exploiter l’or illégalement. Près de 10 000 garimpeiros séjournent dans la forêt guyanaise et utilisent du mercure pour amalgamer le précieux minerai. La contamination liée à ce produit toxique demeure fortement préoccupante, à la fois pour la santé des communautés et celle des écosystèmes.

Risque d’un modèle de développement inadapté

En lien avec la forte pression démographique, certains décideurs pourraient être tentés de voir se développer de grandes industries extractives en Guyane (exploitation de l’or à échelle industrielle, exploitation pétrolière). Pour autant, ces options de développement, non durables, ne pourraient représenter que des mirages économiques face aux besoins réels du territoire. Aussi la société civile locale devra être parfaitement informée des différents projets industriels projetés, de leurs impacts, et de leurs limites en termes de retombées socioéconomiques.

Pressions croissantes sur les richesses maritimes guyanaises

Lieu unique au monde de reproduction de quatre espèces de tortues marines, zone de présence privilégiée du dauphin de Guyane, espace de rencontre entre différentes sous-populations de lamantins, les eaux côtières de Guyane confirment leur immense intérêt écologique. Ce même espace représente aussi une zone de pêche privilégiée pour les flottilles locales, mais aussi pour des navires illégaux. Ces derniers continuent de déployer d’immenses filets maillants dérivants, représentant de véritables pièges marins pour les espèces océaniques.

Le WWF en Guyane, promoteur de la gestion durable des ressources naturelles

Entre une vision de "mise sous cloche", et l'exploitation industrielle de ressources non durables,, le WWF entend promouvoir une troisième voie : celle d’un développement soutenable et inclusif de l’Amazonie européenne, pleinement respectueux de la biodiversité.

Le WWF entend déployer une gamme complémentaire d’interventions, alliant études et projets de terrain et démontrer toute la faisabilité d’un développement soutenable des principaux secteurs économiques de Guyane (pêche, exploitation forestière, énergie, tourisme, recherche, etc). Ces analyses pourront être partagées auprès d’un large public, et contribueront à nourrir les débats sur les futures orientations de développement. En parallèle, le WWF entend renforcer les programmes de coopération régionale, en relation étroite avec les équipes basées au Brésil et au Suriname, autour des enjeux d’intérêt majeur : limitation de l’utilisation et du transport de mercure entre les pays de la région, lutte contre les pratiques de pêche illégales, renforcement de la coopération entre les aires protégées, mise en place d’un observatoire régional de la déforestation et des services écosystémiques… Autant d’orientations qui permettront de limiter les pressions subies par les ressources naturelles dans la région.

Le WWF continuera ses interventions ciblées de préservation des espèces prioritaires, comme le dauphin de Guyane et les tortues marines, et jouera un rôle moteur dans la mise en place de mesures de gestion de zones littorales à fort enjeu.

Nos projets actifs

Le WWF s’engage activement depuis de nombreuses années pour la conservation de la Guyane et mène des projets de terrain afin de lutter efficacement contre les pressions qui pèsent sur cette écorégion en danger.

Protéger la forêt amazonienne du plateau des Guyanes

Au cœur de la forêt amazonienne se trouvent le Parc national des Monts Tumuc-Humac (Brésil) et le Parc amazonien de Guyane (Guyane française) qui couvrent à eux deux près de 7,3 millions d’hectares : c’est la plus grande forêt tropicale protégée du monde, une biodiversité unique.

En savoir plus

Agissez avec le WWF

Chacun d’entre nous peut se mobiliser et agir au côté du WWF pour faire face au plus grand défi de notre siècle. La sauvegarde des espèces et des espaces menacés ne se fera pas sans votre aide. Ensemble nous sommes la solution !

Ensemble, agissons

Le WWF agit partout dans le monde afin de promouvoir le développement d’activités humaines qui respecte la planète et sa biodiversité.
Votre don est notre force.

Soyez informés des dernières actualités

Toute l'actualité des acteurs du WWF dans votre boîte mail. 

Peluche Dauphin

En achetant cette peluche dauphin, soutenez nos actions différemment.